La fin de mon congé parental

En ce dimanche 14 janvier, j’ai traîné au lit, histoire de retarder le début de cette journée… Cette terrible dernière journée de mon congé parental !

love.jpg

J’ai décidé d’écrire cet article car je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas, à avoir du mal à laisser mon fils pour retourner travailler. Même si pour certaines, c’est une libération et que je pensais que ça serait la même chose pour moi, c’est finalement loin d’être le cas. Je pensais très vite reprendre le boulot après mon congé maternité. Moi qui suis une hyper active pour qui la valeur travail est primordiale. Moi qui ai toujours cumulé les activités, entre mes boulots, mes études, mon association, la famille, les loisirs, … une vie à 100 à l’heure. Rester à la maison avec un bébé, inconcevable.

Mais aujourd’hui, tout a changé. Je suis toujours la même et mes valeurs n’ont pas changé. En réalité, ce sont mes priorités qui ont changé. Impossible pour moi de laisser mon fils d’à peine 2 mois à une inconnue. Je le trouvais si petit, si fragile, si dépendant de moi. Après en avoir discuté avec Papounet, nous avons donc décidé que je prendrai un congé parental de 6 mois. Le maximum que nous pouvions nous permettre avec le peu d’aides que nous allions toucher. Pour une partie de mon entourage et de mes connaissances, c’était un (petit) choc. Moi, rester à la maison ? Pour eux, je n’allais pas tenir plus de 2 semaines. Avec le solde de mes congés payés, cela ajoutait environ 1 mois, soit 7 mois en tout. Puis, quand j’ai réalisé que je devrais reprendre à la mi-décembre, au risque de louper le premier Noël de mon fils (pour rappel, je travaille en milieu hospitalier), nous avons repoussé l’échéance d’un mois supplémentaire.

Nous voilà donc, quasiment 11 mois après la naissance de mon fils, à ce moment fatidique de la reprise du travail. Bientôt 11 mois que mon fils rythme ma vie et mes journées. 11 mois qu’il est le centre de toute mon attention. 11 mois que nous passons presque tout notre temps ensemble. J’ai bien sur continué ma vie associative, puis j’ai créé ce blog et ma page Facebook, ainsi que mes créations, car comme je vous l’ai dit, j’ai besoin que ça bouge dans ma vie (et là certains se disent « elle trouve qu’avec un bébé ça ne bouge pas assez? »). Mais tout ou presque pouvait facilement se goupiller en fonction des besoins de mon fils. Demain, ça ne sera plus le cas.

pied.jpg
Nos petits moments rien qu’à nous.

Et puis, peut être que si je retrouvais le poste que j’ai laissé il y a maintenant 14 mois, je dis bien peut être que j’aurais un peu plus de motivation, mais comme ce n’est pas le cas, c’est encore plus difficile. Je retrouve un poste que je connais, heureusement, mais aujourd’hui ce n’est plus une passion comme cela a pu l’être, c’est devenu un job alimentaire.

Alors, pour limiter la casse, j’ai décidé de reprendre à 60% et en 8h00, pour pouvoir passer le plus de temps possible avec mon Bibou. Je ferai des 7h/15h et des 15h/23h, ce qui me permettra de rester très présente pour lui. Nous avons trouvé une nounou pour 24h par semaine, ce qui me rassure un peu, même si ça reste difficile pour moi de confier mon fils. Le reste du temps il le passera avec son papa. Nous n’avons pas la chance d’avoir de la famille à proximité directe (c’est dans ces moments là que je regrette un peu de m’être éloignée géographiquement de ma famille), nous ne pouvons compter que sur nous.

Mon objectif maintenant, soit trouver un autre boulot en temps partiel, plus proche de la maison et surtout sans week-end, soirées et jours fériés, soit travailler de la maison en développant mon activité, mes créations, ou en trouvant d’autres idées. Bien sûr, la deuxième solution serait à mes yeux la meilleure, mais je sais hélas que c’est aussi la plus difficile à mettre en place. Comme tout le monde nous avons des factures à payer et comme on dit « il faut faire bouillir la marmite ». Mais je ne désespère pas de trouver une solution.

sous.png

Ma priorité aujourd’hui c’est mon fils. Le voir grandir et le savoir épanoui, c’est devenu mon moteur.

Et vous, comment s’est passée la reprise ? Avez-vous changé vos priorités ? Avez-vous changé de job, de style de vie … ? Ou au contraire, pour vous, aucun changement à l’horizon ? Dites moi tout. N’hésitez pas à partager vos expériences, cela pourrait aider d’autres mamans en plein questionnement.

2 Replies to “La fin de mon congé parental”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s