Deux jours en amoureux dans les Monts du Lyonnais.

Comme tous les parents, Papounet et moi avons besoin de nous retrouver rien que tous les deux de temps en temps. Mais quand la famille n’est pas à proximité directe, ça n’est pas toujours simple. Même si notre nounou est top et qu’elle nous a proposé de garder Bibou en soirée, nous n’avons pas encore sauté le pas.

Du coup, c’est ma maman (Nanou), qui nous permet de nous échapper de temps en temps. Habituellement, elle vient à la maison, mais pour une fois, nous avons décidé de passer quelques jours chez elle, dans la Loire, et de nous réserver une journée et une nuit à nous, dans les Monts du Lyonnais. Nous voilà donc parti pour 4 jours, du mercredi 31 octobre au samedi 3 novembre dans la Loire, avec une nuit dans le Rhône, le 1er novembre, rien que tous les deux. 

J’ai grandi entre la plaine du Forez et les Monts du Lyonnais, et toute mon adolescence, j’ai rêvé d’en partir (comme beaucoup d’ados en fait). Aujourd’hui, je redécouvre ce coin et tout ce qu’il a à offrir.

J’ai eu envie de partager avec vous les quelques adresses qui nous ont permis de passer un bon moment. Si vous habitez dans la région et que vous avez envie de vous ressourcer, ou si vous passez par là, n’hésitez pas à vous arrêter dans ces lieux charmants que je vais vous présenter.

Nous avons décidé de partir à 45 min de route de chez Nanou, pour ne pas être trop loin en cas de besoin (ben oui, je reste une mère poule quand même) et c’est sur la Commune de Riverie que nous avons jeté notre dévolu. Quand j’ai eu mon permis de conduire, c’est un des endroits où j’aimais me rendre pour me poser un peu. Cette commune, de 42 hectares, est la plus petite commune du département du Rhône, et la 12e plus petite de France. Du haut de ses 734 m d’altitude, elle domine le plateau lyonnais et vous offre une vue panoramique sur le Pilât, la Vallée du Rhône et la chaîne des Alpes. Par beau temps, vous pourrez même admirer le mont-blanc. C’est cette vue qui m’a toujours attiré, en plus du calme qui règne sur place.

Vue du village de Riverie.jpg
Vue depuis le chemin de ronde de la commune de Riverie.

C’est au Château de Riverie que nous avons choisi de passer la nuit. Construit au XIe siècle, il est situé au cœur du village médiéval, à proximité direct du chemin de ronde. Cette maison d’hôtes de charme est tenue par un couple adorable, Guy ancien agriculteur qui s’est reconverti à l’heure de la retraite et Valérie, aide soignante. Propriétaires du château depuis 5 ans, ils ont su lui redonner une nouvelle jeunesse en le rénovant avec goût. La décoration est vraiment soignée, agréable et chaleureuse. Les 5 chambres portent le nom des sobriquets des différents villages et villes des environs. Elles sont toutes proposées au tarif de 95 € pour deux personnes, petit déjeuner compris (20 € pour les personnes supplémentaires, 1/2 tarif pour les moins de 12 ans). Nous avons occupé la chambre « Les Badrais« , située au premier étage, elle fait 24 m² + une salle d’eau de 5 m². Décorée dans les tons roses/violets, de style baroque, elle donne envie de se lover sous la couette pour profiter du calme.

Vue de la chambre les badrais chateau de riverie.png
Vue de la chambre Les Badrais au chateau de Riverie.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par Guy qui, après nous avoir fait visité la maison et laissé le temps de nous installer, nous a offert un chocolat chaud et des petits cannelés devant un bon feu de cheminée, dans le salon. Nous avons profité de cet instant pour échanger avec lui, un vrai moment convivial comme je les aime dans les maisons d’hôtes. Puis nous sommes resté tous les deux, papounet et moi, un moment. Pour moi, un peu de lecture, pour lui, une petite sieste avant de partir au restaurant (je vous en parlerai plus loin.).

chocolat chaud château de Riverie.jpg

Après une bonne nuit reposante, nous avons profité d’un bon petit déjeuner, composé de produits maison et locaux. Habituellement, j’aime bien le salé au petit déjeuner, mais là, il était tellement complet que ça ne m’a pas manqué. Nous avons pu discuter avec Valérie, qui m’a d’ailleurs donné la recette de ses yaourts.

 

Une nuit, c’est bien trop court pour profiter de ce lieu. Nous pensons donc y retourner au printemps, ou en été, pour 2 nuits et profiter du beau jardin. Nous avons également très envie de découvrir la table d’hôte, après un si bon petit déjeuner, car nous n’avons pas pu goûter la cuisine de Valérie qui ne faisait pas table d’hôtes ce soir-là exceptionnellement. En couple ou en famille, je vous recommande vraiment le détour par ce château qui offre tout ce qu’on aime dans une chambre d’hôtes.

Petit déjeuner château de Riverie.png

Nous avons donc dû chercher un restaurant pour la soirée. L’auberge du village étant fermée le jeudi soir, nous avons trouvé un restaurant à St Martin en Haut, à 15 min de route. Le P’tit Viand’Art vous propose une cuisine maison, et comme l’indique son nom avec une belle carte de viande. C’est également un bar à bière. Papounet et moi nous sommes laissés séduire par une poire (le morceau de bœuf, pas le fruit) accompagnée de gratin dauphinois et d’un verre de vin de Cahors. Un vrai régal ! La viande était super bien cuite et le gratin dauphinois était fondant et pas gras. Je vous aurais bien montré une photo, mais mon téléphone à bugger à ce moment là. Je vais vous avouer que je n’ai pas eu le courage d’attendre qu’il redémarre pour manger mon plat. En dessert, vous trouverez une belle variété à la carte, mais je vous conseille le buffet de desserts à volonté. Pour 5 €, vous pourrez réellement vous faire plaisir. Le plus difficile étant de choisir. Ce restaurant est vraiment à tester si vous aimez la viande, vous y serez bien servit.

Le lendemain midi, nous ne pouvions pas passer à côté du restaurant de RiverieLes 3 Archers de la Table Ronde. 

Restaurant Les 3 archers de la table ronde Riverie.jpg
Restaurant Les 3 archers de la Table Ronde, Riverie (69)

Situé dans l’ancien hospice de la commune, la salle de restaurant est superbe, et les jeunes patrons ont su lui apporter une jolie touche de modernité. Papounet a craqué dès l’entrée pour les scènes médiévales réalisées en Légo et les personnages médiévaux en bois qui décorent la salle. Non seulement la cuisine est maison, mais en plus, vous pourrez y déguster les produits d’une sélection de producteurs locaux, adhérents de la marque « Le Lyonnais Monts et Coteaux », preuve de l’authenticité des produits, d’une logique artisanale, du respect d’un code de bonnes pratiques professionnelles et d’une dynamique de promotion collective. Si vous me suivez sur les réseaux, vous savez que ce genre de démarche me tient sincèrement à cœur. Après avoir longuement hésité, nous avons finalement arrêté notre choix sur le menu « Balade à Riverie » à 18 €. Nous avons donc pu nous régaler d’une salade gourmande : Ravioles poêlées, quenelle de fromage frais, tomate et noix. 

Salade gourmande Les 3 Archers de la table ronde.jpg
Salade gourmande Les 3 archers de la table ronde.

Puis du plat du Quentin d’Aquin, une araignée de cochon rôti, sauce vigneronne et lanière de chorizo. 

plat du Quentin d'Aquin les 3 archers de la table ronde.jpg
Plat du Quentin d’Aquin

En dessert, j’ai choisi le vacherin et papounet le fondant chocolat caramel et nous avons terminé notre repas par un café et un thé.

 

J’ai mangé dans ce restaurant, il y a de nombreuses années (j’étais au Lycée), quand c’était une auberge, et j’en avais gardé un très très bon souvenir. Et bien, je peux dire que la transformation est réussie et que la nouvelle équipe, très dynamique, à su me convaincre sans difficulté. Nous nous sommes régalés ! Le service nous a paru un peu long, pour les habitués des resto rapides le midi que nous sommes, mais finalement, nous étions là pour prendre notre temps et profiter de cet instant à deux. 

Parlons maintenant visites et balades. Il y a de nombreuses choses à voir et à faire dans la région, mais nous n’avions que peu de temps. Nous avons bien sur parcouru le village de Riverie, que j’ai pu faire découvrir à Papounet. Nous avons profité de la superbe vue, le temps étant bien dégagé le matin. Nous avions déjà fait le tour du chemin de ronde la veille au soir, pour admirer les lumières de la ville de Lyon. De nuit, comme de jour, cette vue vaut vraiment le détour, et je vous conseille sincèrement un arrêt par ce village. 

Avant de rejoindre notre Bibou, nous avons fait un petit détour par le site médiéval de Rochefort, à St Martin en Haut. C’est fou, mais je me suis rendue compte que je ne connaissais même pas cet endroit, alors que j’ai passé une grande partie de ma vie à quelques km. Ce hameau de 200 habitants abrite les ruines d’une forteresse et une église bâtie au XIIe siècle, sur un rocher à pic, qui surplombe la vallée et est tournée vers le mont-blanc. Encore une fois, vous pourrez admirer un panorama superbe sur la vallée et la ville de Lyon.

Nous n’avons pas eu le temps d’en voir plus, mais je sais déjà que nous allons organiser de nouvelles balades en famille quand nous viendrons voir ma maman, histoire de découvrir les sites que je n’ai jamais visité plus jeune. 

Pour en savoir plus sur ces différents lieux, n’hésitez pas à cliquer sur leur nom, j’ai inséré les liens vers leur site Internet. 

Et vous, connaissez vous le coin ? Avez-vous des endroits à nous conseiller ? 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s