Vers une meilleure gestion de nos déchets.

Un an après mon premier article sur la réduction des déchets, j’ai décidé de vous en proposer un second, car nous avons poursuivi nos efforts durant cette année. Je vous invite bien sur de lire, ou relire mon premier article, en cliquant ici. Comme je l’avais déjà expliqué dans mon premier article et régulièrement sur les réseaux, nous ne visons pas le zéro déchet, mais la réduction au maximum des déchets qui ne se recyclent pas. Nous avons donc éliminé certains emballages et produits, et pour d’autres, nous avons choisis des matières recyclables. Avec le recul, j’aurais dû intituler mon 1er article « J’ai décidé de mieux gérer nos déchets », d’où le titre choisi pour le second. 

Dans la salle de bain, un des lieux où j’ai trouvé que c’était le plus simple de diminuer les déchets, nous avons décidé d’éliminer le gel douche pour les adultes. J’ai donc commencé par passer au savon solide bio, pendant quelques mois, avant de convaincre Papounet depuis quelques semaines. Nous n’avons pas encore passé le cap avec Bibou, pour la simple raison que nous avons encore du stock de gel douche (sans produits cracras) pour bébé à terminer, et que le but de la démarche n’est pas de jeter des produits pour en prendre d’autres.

Nous passons progressivement aux cotons-tiges en bambou. Alors, je sais, il existe d’autres systèmes bien plus respectueux pour les oreilles, et nous avons d’ailleurs acheté un cure-oreille pour Bibou, mais ça n’est pas toujours simple à utiliser. Après un test avec Cap Bambou, nous avons validé le bambou, bien plus solide que les cotons tiges en papiers, vendues en grande surface.

Après mon déodorant maison, j’ai décidé de trouver d’autres recettes maisons, je réalise donc depuis quelques mois ma crème hydratante pour le corps, et mon baume à lèvre. Je continue de chercher des recettes pour mes autres produits. En attendant, je choisis des produits au maximum dans des emballages en verres, ou que l’on peut re-remplir, ou en plastique (en partie) recyclé quand je n’ai pas trouvé mieux.

J’ai enfin convaincu mes hommes de laisser tomber leurs fleurs de douche en plastique. YOUPI ! Maintenant, c’est où les mains, ou des gants de toilette (attention à bien les rincer, les faire sécher et les remplacer très régulièrement si ça n’est pas tous les jours, sinon, ce sont des nids à microbes).

Dans mon premier article, je vous avais parlé du gant de chez Yves Rocher pour me démaquiller. Je n’en utilise plus, puisqu’il était vendu dans une boite en carton, et je n’utilise plus que mes lingettes lavables, très efficaces. Je dois d’ailleurs en faire refaire, car avec bébé 2 qui arrive, je ne vais pas en avoir assez.

Dans la buanderie et pour l’entretien, j’ai quasiment supprimé tous les produits classiques, plein de cochonneries. Nous utilisons maintenant quasiment exclusivement des produits simples comme le vinaigre, le bicarbonate, …. Pour le vinaigre, je l’achète en bidon de 5L que je remplie en magasin pour limiter les bouteilles.

Vinaigre d'alcool en Bidon
Bidon de 5l de Vinaigre d’alcool.

Depuis quasiment 1 an, j’achète nos pastilles de lave-vaisselle en vrac, dans notre magasin bio. Je n’ai pas encore trouvé de recette qui m’a convaincu, mais un jour, j’espère passer au fait maison. Idem pour le liquide vaisselle, que j’achète en vrac, mais j’ai de plus en plus envie de de tester les cakes à vaisselle fait maison et je pense me laisser tenter dans quelques temps. Nous avons supprimé les éponges, au profit de tawashis, lavables à 60° et dont la durée de vie est bien plus longue qu’une éponge. De plus, elles sont fabriquées à base de tissus recyclés (vieux tee-shirts, vieilles chaussettes, etc etc). Vous pouvez même les fabriquer vous-même, il y a plein de tuto sur le net.

éponges tawashis
éponges tawashis

 

Nous avons également décidé de tester les essuies-tout lavables. Pour le moment, nous n’avons investi que dans un rouleau de 6 « feuilles », pour tester, mais comme cela nous va, nous allons en acheter deux autres, pour pouvoir tourner et supprimer définitivement l’essuie-tout jetable.

essuie tout lavable
Essuie tout lavable

 

Dans les toilettes, nous avons fait un petit geste, en supprimant les rouleaux en carton du papier toilette. Pour le moment, peu de marques se sont lancées dans l’aventure, ce qui est bien dommage, mais d’une part ça limite les déchets, d’autres part, ça limite les engueulades du type « tu as encore laissé un rouleau de papier vide dans les toilettes ! « . Mais si, on l’a tous vécu cette dispute.

Toujours dans les toilettes, je devrais prochainement partager avec vous une recette de produit fait maison pour remplacer le célèbre canard ! Mais encore une fois, j’attends de terminer mes produits en cours pour tester du nouveau.

Dans la cuisine, on peut dire que les industriels nous submergent d’emballages et de sur emballages. Mais avec quelques bonnes habitudes, nous pouvons éliminer une partie de ces déchets. Je ne vous en avais pas parlé dans le premier article, par oublie, mais nous avons acheté il y a quelques années une machine Soda Stream pour ne plus acheter de bouteilles d’eau gazeuse.

Depuis quelque temps, je vais faire mes courses principales une fois par semaine, dans un magasin bio près de chez moi. Ils proposent pas mal de produits en vrac (pattes, riz, biscuits, sirops, épices, chocolat, sucre, farine, etc etc) et j’essaie de prendre au maximum dans ces rayons. Je viens avec mes contenants (boîtes plastiques ou en verre et sachets en tissus) et je vous assure que cela se fait très naturellement. J’utilise également mes sachets en tissus pour tous les fruits et légumes, sauf pour ceux que je peux prendre sans, comme par exemple les courges, choux fleurs, etc etc. Quand je passe au rayon fromage ou boucherie, j’utilise aussi mes propres contenants, ce qui ne pose aucun souci dans ce type de magasin. Voici une photo de ce à quoi ressemble mes courses quand je rentre chez moi, depuis que je vais dans ce magasin. Bien sûr, j’achète encore quelques produits en grande surface classique, et dans ce cas, j’essaie au maximum de prendre des emballages en carton ou en verre.

courses en vrac
Courses en vrac

 

Nous sommes aussi passés aux pailles lavables. Il nous reste encore un bon paquet de pailles en plastique jetables, que je vais essayer d’utiliser dans le cadre d’activités manuelles, toujours pour ne pas « jeter pour jeter ». Sinon, notre démarche n’a aucun intérêt. Nous avons donc commencé par une paille en bambou, dans le cadre du test avec Cap Bambou. Je dois avouer que je n’ai pas été séduite et mes hommes non plus. La paille est assez grosse et elle peut modifier le goût de certaines boissons. Nous avons ensuite reçu en teste une paille en plastique recyclé, de la nouvelle gamme de chez Tupperware (chez qui je suis animatrice culinaire). Cette paille est très sympa, car au-delà du fait qu’elle vienne à 100 % de plastiques recyclés, elle se sépare en deux et propose donc deux tailles de paille. Les dernières que nous avons acheté ont recueilli les faveurs de toute la famille, de par leur côté solide, agréable, qui ne laisse aucun goût et facile à entretenir, ce sont les pailles en inox de chez Quetch. Quel que soit le modèle que vous choisissez, ce qui est pratique, c’est que vous pouvez les emmener avec vous lors de vos sorties. 

pailles lavables
Pailles lavables de haut en bas, en bambou de chez Cap Bambou, en plastique recyclé de chez Tuperware et en inox, de chez Quetch.

 

Dans la même veine, nous sommes passés à la vaisselle réutilisable pour nos pic-niques, et même aux baguettes réutilisables car nous aimons manger asiatique régulièrement. 

baguettes lavables
Baguettes lavables

 

J’avais également oublié de vous en parler dans mon premier article, mais nous avons achetés des gourdes réutilisables pour les compotes et les yaourts. Honnêtement, nous achetons encore des gourdes jetables, car ça reste quand même bien pratique. Mais de plus en plus régulièrement, soit nous achetons de la compote en gros pot en verre, soit je la fais, et nous la versons dans une gourde, car ça reste très ludique pour Manoë. Pour les gourdes jetables, j’ai la chance que le magasin bio de ma commune les récupère pour les recycler. Il participe au programme de recyclage CollectiBio, en partenariat avec Terracycle, et vous pouvez déposer dans une box : 

  • Les sachets souples ou films en plastique contenant de l’alimentation ;
  • Les gourdes ;
  • Les coupelles, bols ou assiettes en plastique.

Alors oui, ça fait une poubelle de plus à gérer, mais personnellement ça ne me dérange pas, car nous avons pris l’habitude. 

Et bien sûr, comme je vous l’avais déjà dit la première fois, nous achetons pas mal de choses d’occasion, et nous en vendons aussi. Non seulement, c’est très économique, mais ça évite d’acheter du neuf en permanence, alors qu’il existe beaucoup d’objets et de vêtements, encore en bon état, qui dorment dans nos placards et peuvent servir. J’ai eu moins de temps pour faire des brocantes et vides greniers cette année, mais j’ai participé à trois trocs de vêtements où j’ai pu faire de belles trouvailles. J’ai mis en vente et acheté pas mal de choses dont nous avions besoin, sur le Market Place de Facebook et sur Vinted. Manoë est très content, car j’ai pu lui acheter des choses que je n’aurais jamais acheté neuves (table de chevet Pat Patrouille, lampe de chevet Cars, parures de draps cars,  etc etc). Et de mon côté, je vide les placards de tout ce qui ne nous sert plus, et avec l’arrivée de bébé 2, nous avons bien besoin de cette place. 

Bref, encore une fois, vous le voyez, tout est question de bon sens. Je ne fais rien de compliqué et je n’ai pas révolutionné nos vies. Nous faisons ce que nous pouvons, à notre niveau, je suis heureuse que Papounet se soit laissé convaincre par toutes ces démarches, même si certaines choses ne sont pas encore un réflexe. Manoë, quant à lui, est sensibilisé dès son plus jeune âge, et je sais que pour lui, ça sera naturel si nous lui montrons le bon exemple. 

Et vous, où en êtes vous dans la gestion de vos déchets ? 

Est ce que ce sujet vous touche ? 

Avez-vous des astuces en plus à nous donner ? Dites moi tout en commentaire. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s