Un jour de « repos » au pays des mamans.

Aujourd’hui, c’est mercredi, et mercredi pour moi qui suis à 80% c’est jour de « repos », youpi !

Heu, pardon, j’ai écris le mot « repos » ?
Dans la tête de la plupart des gens, quand on dit que l’on bosse à temps partiel, le ou les jours de repos sont consacrés à la flânerie. Shopping, sieste, café entre copine … Bref, la belle vie. Et bien effacez tout de suite cette image de votre tête, car nous en sommes loin quand on est maman d’un ou de plusieurs bambins, surtout s’ils sont en bas âge et donc complètement dépendant de vous. C’est d’autant plus valable si, comme nous, vous n’avez pas de famille à proximité pour prendre le relais. Et la règle est la même si vous êtes en congé parental à temps plein (je confirme, j’ai vécu les 2!).

Attention, dans cet article, vous allez lire la vraie vie d’une maman !
Allez, petit tour d’horizon de la journée.
Avec un enfant, pas de grasses matinées, ici Bibou se réveille entre 7 h et 7 h 30, et ça, que vous ayez fini votre journée à 23 h à la veille ou non (bon ok, ma journée d’hier en 9 h/23 h était exceptionnelle et ça n’arrive que 2 à 3 fois dans le mois heureusement).
La matinée est rythmée par la toilette de Bibou, la mienne (15 min max, avec de la musique pour enfant, un public et des bruits de voiture de police ou de camion de pompier), les petits-déjeuners et des temps de jeux. Dans le même temps, j’essaie de faire un peu de ménage et je prépare le repas du midi, histoire d’avancer un peu. Bibou vient d’avoir 20 mois, donc nous sommes en plein dans la période de transition de la sieste du matin. Parfois il la fait, d’autres fois non et ça n’est pas simple de savoir s’il veut la faire ou non. Parfois ça se termine en crise de pleurs.


À midi, le repas est rarement un moment de détente et de plaisirs. La plupart du temps, Manoë refuse de manger ce que je lui ai préparé. Et là, je pense à toutes les fois où sa nounou m’annonce fièrement « Ah, mais chez moi les repas se passent très bien », ou alors « a midi, il a mangé des salsifis et il a adoré ». Enfin, vous voyez le genre. Et oui, comme souvent, nos loulous mangent beaucoup mieux chez les autres que chez nous. Avec nous, Bibou en met de partout, ça vole, ça coule, ça roule. Il recrache ce qu’il vient de mettre dans la bouche (pour le remettre dans sa bouche après, la grande classe !), réclame une autre assiette ou une autre fourchette. Bref, une vraie scène de crime.

L’après-midi, c’est le moment de la ballade, des jeux extérieurs (si la météo le permet) et de la sieste. Mais c’est aussi le temps des machines à laver, de la vaisselle, de la préparation des repas pour les deux jours suivants (si je ne l’ai pas fait le dimanche) et celui du soir, le ménage. Je me garde toujours un moment pendant la sieste de Bibou pour travailler sur le blog. En général, c’est le seul moment où j’arrive à me dégager une petite heure pour moi.


Puis, c’est le bain ou le change du soir, Papounet rentre et joue un peu avec Bibou (pendant que je continue le rangement de la maison), on passe à table où l’on vit une nouvelle scène de crime, 10 à 15 min de jeux et il est déjà temps d’aller au dodo. Un de nous deux va s’occuper de Bibou (en général Papounet pour passer du temps avec Bibou), pendant que l’autre débarrasse, fait la vaisselle et range le salon., pendant que l’autre débarrasse, fait la vaisselle et range le salon.
Vient le moment du rituel du coucher et si tout va bien, Bibou s’endort paisiblement et rapidement. Bon, si vous me suivez sur les réseaux, vous savez que c’est rarement ce qui se passe chez nous.
Et normalement, le soir nous essayons de nous détendre un peu … Ou de faire nos papiers, la litière des chats, encore un peu de rangement, etc. Et oh, il est déjà temps d’aller se coucher !

Tous les jours, j’ai l’impression de vivre un vrai marathon. Pas vous ?

wp-1540414596400..jpg
Les galères du jour :
La grosse fatigue liée à ma petite journée d’hier. 14 h d’affilée, ça reste dure à encaisser.
L’accident de pipi de Manoë au moment d’aller sur les WC.
L’une des chattes qui a pissé dans la piscine à balles de Bibou Encore une fois.
Bibou n’a pas voulu faire la sieste cet après-midi, je n’ai donc pas eu un moment à moi (pour vous écrire un article de qualité par exemple).
Conséquence directe du manque de sieste, il était sur les nerfs ++ ce soir et était intenable.
Voilà, tout ça pour dire que vous n’êtes pas seuls ! Non mais soyons sérieux 5 min, les jours de « repos », les vacances, les week-ends, tout ça ne veut plus du tout dire la même chose quand vous devenez parents. Si vos enfants sont plus grands, rassurez moi, ça se calme un peu avec le temps ?

N’hésitez pas à partager ici vos galères de maman (ou de papa), ça fait toujours du bien de partager ces moments.

5 Replies to “Un jour de « repos » au pays des mamans.”

  1. Que je te comprends ! Les semaines ou je travaille le samedi, j’ai un jour de congé a la maison. Mais comme ce n’était pas fixe on avait quand même 5 jours de nounou par semaine. J’ai donc pris le partie de la laisser chez la nounou ce jour-là et de faire ce que j avais à faire. Maintenant que Camille est à l’école le problème ne se pose plus. Par contre quand elle rentre de l Ecole elle demande d’aller au parc. On y va régulièrement mais je deteste ça. Les repas ce sont toujours bien passés. Le plus dur à la maison c est qu elle a beaucoup de mal à jouer toute seule. Et quand je bosse sur le bureau il faut qu’elles viennent sur les genoux. Ce n est pas évident de gérer la vie de tous les jours avec un enfant.
    Pour le réveil la samaine c est 6h30, car on doit la deposer a l ecole pout 8h maxi car Après on travaille, c est parfois compliqué le réveil. Mais le week-end elle se reveil de bonne heure et sans difficulté. C est horrible.

    Aimé par 1 personne

    1. Quand j’étais à 50%, je mettais Bibou chez la nounou une journée pour faire ce que j’avais à faire. Avec le 80% je ne le fais plus et je sens bien la différence 😣. Ça n’est vraiment pas simple de trouver du temps pour avancer. Mais nous sommes de supers mamans 💪😉

      J'aime

  2. Comme je te comprend… on les adore nos p’tits bout mais je dois bien reconnaitre que la vie n’est plus du tout la même…. J’ai une petite fille adorable de 9 mois et des journées interminables, des nuits achurées et incertaines… et des listes de choses à faire qui ne font que se rallonger: une choses de faites, deux plus à faire 😉
    Merci pour ton article, ca remonte le moral de voir qu’on vit tous la même chose.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme je te comprend… on les adore nous nos p’tits bout mais je dois bien reconnaitre que la vie n’est plus du tout la même…. des journées interminables, des nuits achurées et incertaines… et des listes de choses à faire qui ne font que se rallonger: une choses de faites, deux plus à faire 😉
    Merci pour ton article, ca remonte le moral de voir qu’on vit tous la même chose.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s