Quand une journée rêvée se transforme en parcours du combattant.

J’avais prévu de rédiger uniquement un article sur notre visite au magasin d’usine Smoby (article que vous retrouverez ici), mais je vais aussi vous raconter l’enfer d’une journée de poisse et de galères dans notre vie de parents. Ce qui devait être une chouette journée en famille, s’est transformée en parcours du combattant. Attachez vos ceintures, c’est parti pour l’aventure.

attachez vos ceintures.jpg

Il y a des jours comme ça, où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester couché. Tout a commencé jeudi, quand j’ai découvert sur la page Facebook de Smoby que leur magasin d’usine venait d’ouvrir pour une courte période (du 20 octobre au 12 décembre). Comme nous ne sommes qu’à 1 h 50 de route, j’ai décidé que ça serait notre ballade du week-end.

Après une nuit compliquée, avec deux débordements de couches, donc deux changements de pyjamas (ça n’étais encore jamais arrivé), en plus d’un réveil assez long vers 4 h du matin, nous avons eu un peu de mal à décoller le matin. Nous avions prévu de partir en milieu de matinée pour manger sur place et profiter tranquillement des deux boutiques. Après les fuites de la nuit, j’ai d’abord dû faire une tourner une machin en express. Puis il nous fallait trouver des couches adaptées pour notre loulou. Et bien, après avoir fait 3 magasins diffeérents, impossible de trouver les couches que nous souhaitions et nous avons du tester une nouvelle marque en croisant les doigts pour éviter les fuites. En même temps, ça nous apprendra à faire un grand bébé tout fin qui met déjà des tailles 6 la nuit. Vous avez déjà essayé de trouver des couches tailles 6 en magasin ? Vive la galère. Vous trouvez bien des couches-culottes taille 6, mais comme Bibou ne fait que 13 kg, il les perdrait. Cela nous a donc fait perdre pas mal de temps, mais rien à comparé de la suite des événements.

Mon papa m’a appris très tôt à ne pas jouer avec la sécurité en voiture et donc à faire quelques vérifications avant de prendre la route, comme faire la pression des pneus par exemple. Et là, grosse surprise puisque l’un de nos pneus était complètement sous gonflé.

mamounetteàlouest.jpg

Après un saut dans un garage pour une petite vérification, le garagiste nous annonce que notre pneu est probablement crevé. Nous décidons donc de manger un morceau, étant donné qu’il était déjà midi, puis de prendre notre seconde voiture pour faire la route en sécurité (après avoir regonflé le pneu pour la courte distance que nous avions à faire, je vous rassure).

Bon, comme c’était la journée de la poisse, je passe rapidement sur le fait qu’au McDo, ils se sont trompé dans ma commande, que mon burger était froid et que nous avons du tourner un moment avant de pouvoir nous asseoir.

VDM dans la vie de parent.jpg

Après tout cela, nous avons enfin pu prendre la route et nous avons eu droit à la pluie tout le long et au brouillard une bonne partie du temps. En plus de ça, Bibou qui habituellement s’endort très rapidement en voiture, n’a pas fermé l’œil une minute et a été … Comment dire ça poliment ? Casse bonbons. Une susu perdue, un doudou tombé, des arrêts pour retrouver tout ça et pleins de comptines chantées à tue-tête plus tard, nous voilà enfin arrivé à destination. Mais nous sommes une fois de plus retardée par … Une couche qui a débordé !!!! Autant la nuit, ça arrive à Bibou, mais la journée, ça ne lui est pas arrivé depuis qu’il était tout bébé. Pourquoi ce jour-là ? Ben, parce que c’était la journée de la poisse, je vous l’ai déjà dit !

Me voilà donc à effectuer des contorsions pour changer Bibou dans la voiture par 5°. Heureusement, nous avons toujours une tenue de rechange avec nous. C’est le moment que j’ai choisi pour lancer une blagounette à Papounet « Il manquerait plus que la couche déborde une fois de plus, on aurait l’air malin sans autres vêtements de rechange ». Pourquoi je n’ai pas fermé ma bouche à ce moment précis ?sans commentaire.jpg

Nous avons quand même eu un très bon moment dans la journée, lorsque nous avons enfin pu faire nos achats dans le magasin d’usine et faire de belles économies.

Nous avons ensuite repris la route jusqu’à Oyonnax où nous nous sommes arrêtés pour faire le plein de la voiture et de nos estomacs. Il y a une restaurant « À la bonne Heure » qui propose des menus enfant à 3€95 (à volonté) avec des chaises hautes et un espace jeux pour enfant. Ça n’est pas de la grande restauration, mais ça n’est pas mauvais et avec un bambin, les services proposés sont très pratiques. Nous voilà donc sur le parking et là, surprise, à peine 2 h après avoir changé la couche, nouvel accident de débordement. JOURNÉE POISSE je vous ai dit !!! Et là, vous comprenez que j’aurais mieux fait de me taire un peu plus tôt. Me voilà donc dans les toilettes pour changer Bibou et faire sécher son pantalon sous le sèche-main. Heureusement, j’avais encore un body de rechange. Bibou a beaucoup apprécié le repas et surtout le dessert, je vous laisse admirer le carnage.

20181027_201609_0001.png

La route du retour s’est plutôt bien passée et Bibou s’est enfin endormi, mais comme la journée n’était pas finie, je me suis dit que les chattes nous avaient probablement réservé une surprise à la maison. Et bien, je ne m’étais pas trompée puisque nous avons eu droit à deux magnifiques vomis sur le tapis du salon.

VDM mamounette a louest.jpg

Alors comment vous dire qu’après une journée comme celle-là, nous étions heureux d’aller enfin nous coucher. Nous espérions juste qu’après cette longue journée et le manque de sieste, Bibou ne se réveillerait pas trop tôt malgré le changement d’heure. Loupé, 6 h 45 nouvelle heure, notre réveil préféré s’est activé.

Voilà voilà, parfois, la vie nous joue de petits tours qui peuvent nous rendre dingues. Je vous rassure, ce dimanche aucune fuite de couche pour Bibou. Papounet a changé les pneus de la voiture (autant en profiter pour mettre les pneus neige) sous la pluie, Manoë a bien profité de ses nouveaux jouets et moi, j’ai pu faire mon ménage tranquillement. Tout est revenu à la normale.

Vous aussi vous avez des moments où vous demandez pourquoi vous vous êtes levé et pourquoi le sort s’acharne sur vous ? Racontez-moi vos petites (ou grosses) anecdotes en commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s