En route vers la propreté avec Huggies Pull-Ups / épisode 2. ~Test~

Et oui ça y est, l’été est terminé et la rentrée est arrivée ! Il est donc grand temps pour moi de partager avec vous, comme promis, l’évolution de Bibou dans son apprentissage de la propreté.
Je vous avais laissé en juin sur un premier article, que vous pouvez retrouver ici, dans lequel je vous expliquais que nous pensions que Bibou était fin prêt à s’avancer doucement, mais sûrement vers la propreté. Nous pensions qu’avec l’été et ses tenues légères et avec l’aide des culottes d’apprentissages Huggies Pull-Ups, tout cela se ferait en douceur. Voilà où nous en sommes, enfin surtout où en est Bibou, presque 3 mois plus tard.

 

 

Les nouveautés Huggies Pull-Ups ! 

 

Apprentissagedelapropretéavechuggies.jpg

Pour nous aider à poursuivre sur la lancée, nous avons reçu un nouveau colis contenant cette fois-ci 4 paquets de Huggies Pull-Ups, mais pas n’importe lesquelles puisqu’il s’agissait des Pull-Ups jour au look revisité et des toutes nouvelles Pull-Ups nuit. La marque à décider d’écouter les parents en améliorant sa gamme existante et en y ajoutant des culottes de nuits, pour accompagner les enfants à 100% dans l’apprentissage de la propreté.
Concernant les nouveautés sur la culotte de jour, elle est dorénavant équipée de côté super extensibles, à la place des scratchs qui pouvaient parfois s’avérer gênants (Bibou avait tendance à arracher la couche pendant la sieste chez Nounou, en période de canicule.). Elles sont maintenant encore plus faciles à enfiler et à retirer pour l’enfant, sans qu’il ne risque de les ouvrir par les côtés. Elles ressemblent donc encore plus à des sous-vêtements classiques, tout en restant aussi absorbante.

 


Pour ce qui est de la culotte de nuit, elles permettent à l’enfant de poursuivre l’apprentissage de la propreté, même la nuit. Tout comme sa copine de jour, elle dispose d’un indicateur d’humidité, un dessin à l’avant de la culotte, qui s’efface quand l’enfant fait pipi, ce qui l’aide à faire la différence entre le sec et le mouillé. Ses côtés sont là aussi très extensibles et permettent à l’enfant de la mettre et de la retirer facilement, tout seul. La différence ? Hormis le design, elles sont surtout un tout petit peu plus épaisses que celles de jours, et beaucoup plus absorbantes.

 


Et que ce soit pour le modèle de jour, comme pour le modèle de nuit, ces culottes arborent des dessins des personnages Disney préférés de nos loulous.

 

Et Bibou dans tout ça ? 
Bon, mais tout ça, ça ne nous dis pas où en est mon loulou avec ses couches ?

Sincèrement, j’espérais un peu qu’à la fin de l’été, il serait propre. Entre la varicelle, les problèmes de moustiques chez Nounou et quelques autres soucis, nous n’avons pas pu le laisser courir les fesses à l’air autant que nous le souhaiterions. Nous pensions qu’entre le fait de lui mettre les culottes pour les sorties et pour les nuits, et le fait de le laisser cul nu le reste du temps, l’aiderai à se passer des couches la journée. Mais ça n’est pas grave, car le principal dans tout ça, c’est que Manoë avance à son rythme (même si notre portefeuille se porterait bien mieux sans l’achat des couches !) et une chose est certaine, il a avancé dans son apprentissage.

Aujourd’hui, il est propre toute la journée chez sa Nounou. Elle ne lui met même plus de couches ou de culottes d’apprentissage, sauf pour la sieste, mais juste une culotte classique. Il demande à aller aux WC quand il en a besoin et pour le moment, il n’a eu aucun accident.

À la maison, ça n’est pas la même chanson. Au même titre que pour les repas, qui se passe bien mieux chez Nounou, à la maison, Bibou a décidé de continuer à porter ses « culottes Cars ». J’ai bien sûr essayé, comme chez Nounou, de lui mettre une culotte classique, mais à chaque fois ça se termine par une flaque de pipi dans le salon ou la cuisine. Il ne pense pas à demander à aller aux toilettes. Pourtant, quand on lui propose, il y va sans aucun problème, et retire sa Pull-Ups tout seul comme un grand. Je pense que ça n’est qu’une question de quelques semaines avant de passer définitivement ce cap.
Je ne vous ai pas parlé de selles, tout simplement car comme je l’expliquais dans mon article de juin, depuis l’été il va aux toilettes systématiquement pour ça.

Pour la nuit, en général, on sait que ça peut être un peu plus long (même si certains enfants sont propres la nuit avant de l’être le jour). Nous avons donc testé tout l’été les Pull-Ups de nuit et quel bonheur ! Non seulement Bibou les adore, mais en plus, il n’a eu aucune fuite depuis qu’il les porte. Pourtant, vous le savez si vous me lisez depuis un moment, nous en avons bien bavé avec les fuites de nuit. Nous avions testé plus de 8 marques de couches différentes, ajouté des cotocouches, mis une couche par-dessus une autre… Sans trouver de solution pérenne. Bon, je ne sais pas si les Pull-Ups auraient été notre solution miracle, pas quand il était tout petit en tout cas, mais au moins aujourd’hui, Manoë ne se réveille plus parce qu’il est mouillé. (je vous rassure, il a trouvé d’autres raisons pour se réveiller la nuit !). En plus de tout cela, depuis quelques semaines monsieur fait beaucoup moins pipi la nuit, ce qui nous rapproche tout doucement et petit à petit de nuits au sec.

 

monfilsavecuneculottedenuithuggoespull-ups.jpg
Bibou, avec une culotte de nuit Huggies Pull-Ups

 

Voilà où nous en sommes aujourd’hui, début septembre. Le prochain et dernier article en partenariat avec Huggies Pull-Ups sortira en décembre. Nous verrons si les choses ont évolué d’ici là.

En attendant, si vous aussi vous en êtes à cette phase d’apprentissage de la propreté, comment ça se passe ? Vous avez déjà testé les culottes d’apprentissage de chez Huggies ? Vous en avez pensé quoi ? Dites-moi tout en commentaire.

 

One Reply to “En route vers la propreté avec Huggies Pull-Ups / épisode 2. ~Test~”

  1. Coucou. Un grand bravo à Manoë. C est super, il est sur la bonne voie de la propreté! Ici c est très très compliqué…mon loulou est rentré à l école la semaine dernière mais il n est pas propre du tout..tous les soirs je récupère entre deux et quatre tenues à laver, sans parler des chaussures, chaussons. Le soucis qui s est posé c est qu’ il allait à la crèche tous les jours et que là bas il n y a pas d apprentissage de la propreté. C est à lui de demander à aller aux toilettes sinon on ne lui propose pas. Et comme il ne demandait pas, il ne risquait pas d être propre… On pensait y arriver pendant nos vacances en août mais on a passé deux semaines en caravane au camping donc pas simple pour les lessives et pour nos matelas. J espère qu’ il vite avoir le déclic car ça devient compliqué. Il va au périscolaire le matin et au centre de loisirs le mercredi, les animateurs doivent également le changer. Ce n est pas leur travail mais pour le moment, ils ne disent rien. Tant mieux pour nous…je me dis qu il n est sans doute pas prêt et qu il lui faudra plus de temps.Bonne continuation à Manoë 😊

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s